Cartes Blanches Toulousaines

Festival Cinélatino

Istmeño, le vent de la révolte

Chronique d’une lutte indigène contre l’industrie éolienne
Alèssi Dell’Umbria

Cette chronique raconte l’histoire d’une lutte quasiment inconnue en France, celle des communautés indigènes de l’Isthme de Tehuantepec, dans le Sud du Mexique, qui s’opposent à l’un des plus grands parcs éoliens du monde. Istmeño nous apprend que le « développement durable » peut très bien s’armer de fusils. Il déplace le regard et se passe de discours d’experts. Il fait tanguer les éoliennes, ces moulins à vent qui, en une décennie, se sont hérissés sur toute terre et, désormais, sur toute mer. Le film est complété par un livre qui se situe entre le carnet de voyage et l’essai historique.

Projection :

18 Avril à 19h – Espace Diversité et Laïcité, Toulouse

Festival Ecozine et Institut Cervantés

En 2019, le festival renouvelle son partenariat avec le Festival Ecozine de Saragosse et l’Institut Cervantés de Toulouse. Nous vous donnons rendez-vous le 18 avril à 19h afin de découvrir le dernier film de Pablo Lozano, en présence du réalisateur et des membres de  l’organisation du Festival Ecozine. Festival Ecozine et Institut Cervantés

Salvar al Bucardo

Pablo Lozano, 60 min, Espagne, 2019, VOSTFR

Première Française

Le film retrace le travail acharné de scientifiques français et espagnols de part et d’autre de la frontière afin de permettre à une espèce emblématique des Pyrénées de renaître de ses cendres. Une très belle illustration de la coopération transfrontalière en matière de préservation de la biodiversité, que nous partageons, malgré les frontières administratives.

Festival Cinéma et Droits de l’Homme

Nul ne peut ignorer que la défense des Droits de l’Homme est très souvent associée à celle de son environnement. Quand une région du monde est affectée par une contamination industrielle, les populations en sont les premières victimes et cela parfois pour des siècles et des générations. C’est le cas de la catastrophe de Tchernobyl dont les conséquences nous permettent de faire le lien entre le Festival Cinéma et Droits de l’Homme et le FReDD.

Tchernobyl, le monde d’après

Yves Lenoir, 90 min, 2018

Plus de trois décennies après Tchernobyl, la vie dans « Le monde d’après » reste l’objet de témoignages limités et de reportages contradictoires. L’association Enfants de Tchernobyl Belarus a décidé de combler un vide en donnant la parole à quelques unes des rares personnes qui ont consacré leur vie à réduire autant que possible les risques et dommages qui menacent la population du fait d’un environnement radioactif.

Projection :

Vendredi 19 avril à 19h30 – Gaumont Wilson, Toulouse

Présence d’Yves Lenoir à cette projection.

Projection cinémathèque de Toulouse

La Forêt d’émeraude

John Boorman, 1985, GB, 115 min, VOSTFR

Un ingénieur part avec sa famille au cœur de la forêt amazonienne pour superviser la construction d’un gigantesque barrage. Un jour, le fils de sept ans disparaît. Dix ans plus tard, le père retrouve le fils. John Boorman livre un admirable film d’aventures qui finit par s’imposer comme un formidable western écologique. L’éducation d’un enfant blanc par une tribu d’Indiens, la longue quête du père pour retrouver son fils et surtout l’hésitation entre la vie sauvage et le retour en terre civilisée. Rites initiatiques des « invisibles », courses-poursuites sur fond de déforestation et de concept de besoins.

Publicités
Créer un nouveau site sur WordPress.com
Commencer
search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close